546 kilomètres à parcourir en environ 12 heures, au tarif de seulement 8 $ !...



Midi. Nous changeons de bus à Phnom Penh mais comme nous avons toutefois une heure de battement, nous filons à Soya Market à deux pas afin de manger dans un fast-food.
Au menu, poulet, hamburger et frites, cela faisait une éternité…
Et voila que nous y croisons le Père Noël !... Il est sympa en plus, car il nous offre un cadeau !...







Repartis pour Siem Reap nous effectuons de nouveau une pause un peu plus tard dans la « gare routière » préférée des Cambodgiens, « Spider Station » !
On y trouve toutes sortes de boissons, des fruits, du poulet, du bambou aussi bien que des cafards grillés…









… mais l’on y déniche surtout des plateaux entiers débordants d’énormes araignées noires cuites, à déguster arrosées d’huile pimentée…



Des dizaines de femmes vendent ce met très prisé, spécialité culinaire de la région.











Et nombreuses sont les personnes qui en achètent un sachet à emporter pour grignoter dans le bus…



Une fois de plus, nous étions repus de notre déjeuner récent ! Dommage !...

Les paysages au Cambodge se ressemblent beaucoup un peu partout.
Pays plat essentiellement, rizières, cocotiers, déforestation, villages et villes très espacés les uns des autres…







19H. À notre arrivée de nuit à Siem Reap, une foule de chauffeurs de touk-touks et de rabatteurs nous sautent dessus pour nous proposer leurs services.
J’en prends un à part en dehors du guet-apens et lui demande le tarif pour la guesthouse que j’ai déjà repéré dans le centre. J’ai préparé une petite liste d’établissements légèrement excentrés afin d’être au calme.
Le touk-touk me propose la course gratuite ce soir, à condition qu’il soit notre chauffeur demain pour la visite des temples d’Angkor. 10 $ la journée, c’est le prix, donc nous acceptons la proposition, très contents de ne pas à avoir une nouvelle foire d’empoigne au petit matin pour trouver un véhicule…

Trajet nocturne au travers de Siem Reap qui est une ville assez active et nous parvenons à la guesthouse.
Complet !
Malgré les centaines d’hôtels de tous niveaux, la saison battant son plein, les "Barangs" sont légions en ville.
Nous nous rendons à 200 mètres pour notre choix numéro 2.
La « Smiley Guesthouse » est un hôtel de grande taille très accueillant situé au calme dans une ruelle et des chambres sont encore disponibles.



7 $ avec fan, 10 avec la clim et 12 avec eau chaude. Supplément de 2 $ pour la télé.

Le ventilo nous suffira, surtout que l’établissement est plongé dans le noir, panne locale d’électricité.
Nous investissons la chambre à la lumière d’une chandelle. La pièce est grande, propre et bien équipée.
Il est bon de se poser après les 12 heures de voyage…



Nous ressortons nous restaurer dans une échoppe de Fried noodles dans la rue, car nous nous sommes vite aperçus que les prix ici sont surélevés, pour cause de tourisme intensif…

De retour à la chambre l’électricité est revenue et nous apprécions le vent du ventilateur car l’atmosphère est lourde…
Repos au calme dans l’attente exaltante de la découverte des fabuleux temples millénaires à l’aube…

Demain est un autre jour…

Uxar



Pour accéder au Chapitre suivant dans l’ordre Chronologique, cliquez ici :

11/12/06 Mystérieux Temples d'Angkor...(1)



Retrouvez Uxar Carnets de Voyages édité sous forme de livres et d'ebooks disponibles sur la librairie de vente en ligne sécurisée TheBookEdition.com
Plus d'infos en cliquant ici